Le Blog

Remaniement et Macron : est-ce que la table fait communication ?

Macron et les tables, c’est une longue histoire d’image. On se souvient tous de cette rencontre de février 2022 entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron où le président russe illustre au monde entier à quel point les rapports entre les deux pays sont distants. En voyant le premier conseil des ministres, je me suis donc demandé : est-ce qu’une table peut “faire communication” ?

Des conseils des ministres de plus en plus symboliques dans la communication

Et il faut croire que cet épisode de la table a laissé des traces ou plutôt des idées puisqu’à l’occasion du remaniement, on découvre au gré des conseils de ministre que les tables de Macron parlent beaucoup ! On peut ainsi isoler 3 phrases dans les gouvernements d’Emmanuel Macron :

  1. Une première phase avec Edouard Philippe où aucune symbolique n’est menée. Si Macron a voulu changer beaucoup de chose d’entrée, il n’a pas fait table rase des conseils de ministre sous Hollande. Les tables sont ainsi resserrées dans une salle de réunion et il y a des feuilles annonçant les plans de table et les positions de chacun des ministres. Ces plans de table seront une constante tout au long des gouvernements sous Macron.
  2. Une deuxième phase avec l’arrivée de Jean Castex où les salles changent à cause du covid. L’espace devient énorme entre les ministres Le patriotisme fait que le drapeau français est désormais derrière Emmanuel Macron. Par la suite, le drapeau européen est installé.
  3. Enfin une troisième phase avec le Gouvernement Attal. Macron veut taper du poing sur la table en montrant un gouvernement resserré, le plus resserré pour que cela aille vite et que le gouvernement soit soudé. Le drapeau européen et français est toujours bien présent.

Alors évidemment, le contraste entre chaque période est énorme. La faute au covid et souvent à la taille du gouvernement. A part le drapeau français et européen, les symboliques ne sont pas forcément travaillées. Dès lors est-ce que l’image est voulue ?

Est-ce que la table peut parler ?

Jouons cartes sur table, oui une table peut communiquer. Et même très bien. C’est ce qu’on appelle le Picture superiority effect, à savoir le fait que l’image est supérieure aux mots. Tout simplement parce qu’une image est une succession de codes et donc une image est à la fois de l’image et des mots grâce au référentiel de notre mémoire. C’est la même chose pour le mediatraining où l’on considère que 90 % de ce que l’on retient est l’expression du corps et le ton du message tandis que ce dernier ne compte que pour 10 %

Illustration de Convertize

Mais si l’on retient mieux un message s’il est imagé, cela ne veut pas dire qu’on le retient longuement pour autant. En effet, l’effet d’une communication dépend de sa mémorisation. La mémorisation implique de la répétition. Ca n’est pas avec une simple séquence que le message principal va être mémorisé. Il faudra que le signifiant soit repété de multiples fois.

Par ailleurs, l’attention est extrêmement importante et dépend du format que l’on visualise. Ainsi, une loi appelée Bêta de Morgensztern (Loi de souvenir publicitaire) et est un coefficient de mémorisation qui change en fonction du média que l’on analyse. Le Bêta de Morgensztern varie logiquement en fonction du média utilisé. les taux de mémorisation observés étaient de 5% en radio,  10 % en presse, 15 % en TV et  de 75 % pour le cinéma. (Source) Cela veut dire que ma table peut être plus mémorisable si elle passe à la TV ( et encore mieux au cinéma) que dans une image de média papier.

Cela dit, vous vous souvenez du premier conseil de ministre que vous avez eu et la symbolique de la table ? Certainement pas. On peut donc s’imaginer grand communicant et stratège, ce genre de petit arrangement n’a finalement que peu d’utilité et ne sera pas mémorable.

Et pour le coup, quand j’ai commencé cet article, j’étais foncièrement convaincu que les tables espacées du gouvernement Castex étaient pour souligner la décentralisation et le fait que l’on devait donner la main aux territoires comme on communiquait à l’époque. Ce n’est que plus tard que je me suis rappelé plus important encore que les images et les mots : j’avais fait table-rase du contexte, à savoir la période du covid et ses fameuses distanciations sociales. Signe que si une table peut communiquer, le fait de faire passer ses messages est une chose complexe où il faut manier images, (et donc ensemble de codes) contexte, attention et mémorisation. (et donc répétition)

Annexe : historique des conseils de ministre d’Emmanuel Macron

  1. Au début, le naturel sans communication dans la continuité des gouvernements sous Hollande

18 mai 2017, Emmanuel Macron, tout sourire, qu’on sent très satisfait s’affiche avec son premier gouvernement. Une ambiance festive peut y être décelé chez certains. Chez d’autres, c’est le poker face le plus complet. Aucune symbolique n’est recherchée. On est dans la droite ligne des premiers conseils de ministre filmés sous François Hollande.

17 octobre 2018, remaniement et la photographie officielle montre tout un certain nombre de personnes qui sont en train d’écrire et de travailler. Le lieu et la forme sont aussi très conventionnels et classiques.

1er avril 2019, même topo avec la même configuration ;

2. Castex : Le changement drastique de table des ministres.

Un an plus tard, Le 7 juillet 2020, Castex devient premier ministre avec un gouvernement de 16 ministres, de 14 ministres délégués et d’un secrétaire d’État. C’est la volonté d’un “changement profond de méthode” qui est annoncée par Emmanuel Macron. Le président y définit 4 grands axes.

Et pour la première fois, on va donc changer la scénographie et se servir de multiples symboliques. Fini la centralisation du pays pour les territoires. Et donc on écarte les tables. (Bon on est allé loin dans l’analyse de l’image, c’est surtout qu’on est en plein covid et qu’il faut garantir les distanciations sociales)

Le patriotisme républicain est présent aussi et donc le drapeau français fait son apparition.

Et pour le 23 mai 2022, le gouvernement est éclipsé par l’affaire Abbad. Le drapeau français est désormais accompagné du drapeau européen. La table est resserrée car “Macron souhaite un gouvernement pour agir.” Tandis que le covid est loin derrière.

Pour le conseil des ministres du 12 janvier 2024, Emmanuel Macron change la salle, dans une table très raccourcie. Le drapeau européen et français est toujours là.